Sexisme ordinaire VS féminisme hystérique

Au détour de je ne sais plus quel partage facebook, je suis tombée sur ce site : ça fait genre, qui lui même contient des articles écrits par une jeune femme dont le pseudo en énerve déjà plus d’un dans la culture geek : Mar-Lard.

Eh bien, chère Mar_Lard, je tiens à vous témoigner mon respect et mon admiration, pour les papiers que vous avez écrit ! Je suis toujours en train de lire le tout dernier, là, le long, que je lis en entier, qui est très documenté, et très édifiant. J’en apprends de bonne sur le sexisme ordinaire, dont je suis surement protégée. Un peu gameuse à mes heures, j’ai commencé avec Tomb Raider dans mon jeune âge, et dernièrement bien trippé sur des Deux Ex, Human revolution, Assassin’s Creed et add-on, Splinter Cell, Bioshocks, Mass Effect et autres jeux pourtant pas orientés fi-filles. J’exècre les Sim’s, je vomis les Nintendog’s, et même le coloré Mario commence à me filer la nausée. Alors certes, je n’ai peut-être pas assez de testostérone pour apprécier un Call of, un GTA ou un Saint Raw, que quand même, je ne me qualifie pas de noobs girly inculte.

Mais je ne lis pas la presse, je ne lis pas les forums (ou si peux) et surtout, surtout, je ne joue pas en ligne. Pourquoi ? M’en fou, en fait. Moi j’aime mon jeu sur ma console en local.

Donc je découvre une réalité choquante-gerbante-aberrante-impensable-insoupçonnée-arriérée (rayez la mention inutile), et, pressée que je suis de dénoncer l’état de fait insupportable que je découvre, m’empresse de le partager sur mon mur FB, parce que hein… je n’aime pas passer les choses qui m’énervent sous silence. Bon, que dire ? J’ai eu quelques réactions, toutes de potes masculins, tous atterrés, tous abondant dans mon sens. Sauf un.

Le gars m’a soutenu que votre article était incroyablement mal-honnête, orienté et j’en passe. Et dans le même message à réussi le triple hit-combo « féminisme + hystérique ». A croire qu’il s’est reconnu à la lecture de celui-ci. Et que son égo en a souffert. Alors que mes autres potes non. Ils n’ont pas crié au scandale, à l’amalgame, à la haine de l’homme, à la misandrie. Alors quoi ? On a froissé sa petite sensibilité ?

Donc, mesdames, messieurs, cher lecteur, internaute perdu dans ces contrées… je t’en prie, lis et ouvre les yeux, et dis moi que tu ne cautionnes pas cette mentalité…
Tu n’en sera qu’un meilleur être humain !

Le premier article, épinglant Joystick à propos du nouveau Tomb Raider

Le second article, reflet de la culture geek et de ses symptômes inquiétants

Bonne lecture !

D’autres articles m’intéressent, ceux sur l’identité de genre dans le jeu vidéo, mais je ne les ai pas encore lu. Ca viendra après ! 

Je précise, pour l’image d’illustration, qu’elle a été trouvée, tout simplement, parmi tant d’autres, en tapant simplement dans google « video game girl ». Pas de mot clé « naked » ou « nude » ni insultes… Entre deux clichés de petite fille manette en main tous droit sortis de Getty Image, des clichés bien moins enfantins… Pourtant, la recherche via mot clé ne semble pas si vulgaire, à première vue. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s