L’officier de la R.A.F. et sa belle

L’achat de vêtements de seconde main, et plus particulièrement vintage, peut nous raconter de belles histoires. C’est un pantalon d’uniforme trouvé sur eBay qui me fourni quelque indices sur son ancien propriétaire. En route pour un petit voyage dans l’Angleterre des années 50…

Pour les besoins d’un costume, je trouve sur eBay un pantalon d’uniforme de la force aérienne britannique tout juste à ma taille. Le vêtement n’est pas très cher et en bon état. Je le commande. Une fois reçu, c’est une vraie bonne surprise ! Un pantalon d’une qualité de finition incomparable avec les vêtements d’aujourd’hui, une belle toile de laine chaude, une coupe parfaite qui souligne la silhouette. Une fois utilisé pour mon costume, ça sera un pantalon tout à fait portable dans la vie de tous les jours, avec une touche vintage.

L’homme qui l’a porté était donc petit et mince. Je fais 1m65 et le pantalon me va parfaitement. J’imagine une silhouette proche de celle de mon père. Je sais que le pantalon date des années 50. C’est un pantalon d’uniforme, pas de terrain. Plis parfait sur les jambes, petites poches, boutons pour les bretelles. So chic ! Particularité : un trou de mite sur la jambe droite, à l’intérieur. Il faudra que je répare. Autre particularité, une auréole brune sur la jambe gauche, à l’extérieur. Une tâche de sang, forcément lavée, mais incrustée à jamais dans les fibres. Par ailleurs, le pantalon n’a pas d’accroc à cet endroit là, le sang doit être celui de quelqu’un d’autre, pas celui du propriétaire. J’aime à penser qu’il a porté secours à quelqu’un de blessé.

Mais la plus jolie découverte se trouve dans la poche gauche. Les poches sont très profondes, et en y enfonçant les mains jusqu’au bout j’ai sentit quelque chose qui a dû échapper à ceux qui ont récupéré le vêtement et l’ont nettoyé pour le revendre.

Un long cheveu blond.

Délicatement enroulé sur lui-même.

Pas de toute, ce n’est pas le mien. Il y a longtemps que je n’ai plus les cheveux longs et si blonds. Il est même trop épais. Alors, que fait ce cheveu solitaire dans la poche d’un pantalon d’uniforme d’homme ? Sans aucun doute, un souvenir délicat de son amoureuse à la blonde chevelure…

Je ne saurais jamais qui tu es, petit gentleman, mais je t’aime beaucoup !

illu-raf

___________

«Je ne désire rien […] sauf peut-être […] un seul fil de vos cheveux, qui surpassent l’or de la terre comme les étoiles surpassent les gemmes de la mine.»

JRR Tolkien, La communauté de l’anneau.

Publicités

Une réponse à “L’officier de la R.A.F. et sa belle

  1. Je n’avais jamais vu la particularité de cette partie de ton blog…quelle découverte….toute remplie de délicatesse avec une très jolie écriture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s